Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UVC

Le meilleur moyen de connaitre le monde c'est en l'écoutant.

La représentation des genres dans la grèce antique et sa mythologie - partie 4 : Le genre masculin, le culte du pouvoir et du héros

II- Le genre masculin, le culte du pouvoir et du héros

 

D’autre part, Jean-Pierre Vernant s’appuie sur le mythe d’Ulysse, grand héro de l’Odyssée afin de représenter le genre masculin par excellence.

 

  • Un genre qui domine et qui possède le pouvoir ?

 

En effet, dans la Grèce antique l’homme est placé comme détenteur du pouvoir. Les hommes sont les seuls à pouvoir participer à des décisions politiques. De plus, les trois plus grands dieux Olympiens sont excusivement des hommes : Zeus, Poséidon et Hadès. Ils se partagent le monde à eux seuls : Le ciel, le océans, et le monde souterrain (les enfers).

Copley Jonh Singelton, Le retour de Neptune,1754, peinture

Copley Jonh Singelton, Le retour de Neptune,1754, peinture

Dans le mythe d’Ulysse, Poséidon cherche à venger son fils et crée de nombreuses péripéties au héro. Athéna, bien que déesse protectrice d’Ulysse ne peut intervenir que lorsque les colères de Poséidon sont apaisées : « c’est parce que Poséidon ne peut pas accepter le mal qui a été fait à son cyclope de fils qu’elle n’a pu intervenir et qu’elle n’apparaît qu’à la fin ». Ceci prouve encore une fois la supériorité de l’homme.

→ Actuellement, cette supériorité a été fortement remise en question puis supprimée dans de nombreux pays. Cependant, dans certains pays tels que l’Inde les hommes prennent toutes les décisions et se défoulent sur leurs femmes. Il est possible de le voir dans le film La saison des femmes de Leena Yadav dans lequel nous assistons à des scène au cour desquelles les femmes sont battues et soumises à leurs maris.

 

Dans le passage où Ulysse rencontre la magicienne Circé après avoir « vaincu » celle-ci, Circé se soumet à Ulysse : « elle fait tout ce qu’il faut pour qu’ils soient heureux ». La magicienne laisse d’ailleurs Ulysse partir très facilement malgré leur idylle, elle ne proteste pas : « si vous voulez partir, naturellement, partez ».

→ Aujourd’hui de nombreuses personnes, hommes ou femmes, conciderent une « vraie femme » comme épouse qui se doit de prendre soin de son mari etc. De plus, une femme ne sera appelée « madame » que lorsque que celle-ci sera mariée tandis qu’un homme se fait appeler « monsieur » quelque soit sa situation maritale.

 

Avec Circé, Ulysse va commettre l’adultère qui est considéré comme tout à fait normal pour un homme. Le fait d’avoir des relations charnelles avec Circé va même être perçu comme : des « plaisirs » offerts à leur « maitre ». La sexualité d’un homme devient une source de pouvoir pour celui-ci car lors des ralations intimes il est souvent associé au « dominant ».

 

→ De nos jours il est beaucoup plus commun qu’un homme trompe sa femme plutôt que l’inverse. De ce fait, cette situation deviens presque banale
. De plus dans le nombreux pays, il y a beaucoup d’hommes polygames alors que les femmes elles sont mal vues ne serait ce que lorsque qu’elles draguent un homme. Ensuite, l’homme domine jusque dans les relations sexuelles, par exemple dans Cinquances nuances de Grey l’homme domine largement la femme qui est entièrement soumise à lui.

 

Le genre masculin dans l’antiquité est représenté comme l’être dominant. De ce fait, les hommes doivent avoir du caractère, de la force, de la poigne etc. Ceci peut donc être source de complexes si ce n’est pas le cas. Par exemple, de nos jours, le fait d’être homosexuel chez les hommes est perçu comme anormal et comme un manque de virilité, car l’homme viril par excellence à accès à de nombreuses relations charnelles avec les femmes.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article