Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UVC

Le meilleur moyen de connaitre le monde c'est en l'écoutant.

TPE - Le jeu vidéo anticipe t'il l'intégration de la robotique dans le futur ?

Photo d'Alex Knight

Photo d'Alex Knight

Je suis la preuve vivante que c’est possible !

  • Non. Pas vivante. Les machines dans ton genre ne sont qu’une suite de code, un algorithme. Vous n’êtes qu’un tas de ferraille. Vous n’avez aucun points communs avec nous. Vous n’êtes en aucun cas vivante.

  • Les humains ont des neurones fonctionnant à base de signaux électriques, les robots ont un algorithme fonctionnant de la même façon. En un sens nous sommes similaires.

  • On ne peut pas comparer un corps fait d’atomes, de chair et de sang à un robot fait de bouts de métaux.

  • Les animaux eux-aussi sont faits d’atomes différents de ceux de l’homme.

  • Comment peuvent ils être vivant sans être né d’une autre vie ?

  • Mais ils sont nés d’une autre vie ! C’est simplement moins naturel. Ils sont nés de la volonté et de l’intelligence des Hommes. Puis, regardez, le jeu fait mention d’un sang bleu, du lithium, sans lequel ils meurent.

  • Ah ! En fait on est complémentaire ! Rouge et Bleu !

  • Le rouge et le bleu sont aussi opposés.

  • En parlant d’opposition, bientôt nous n’aurons plus de travail à cause de vous ! Vous avez lu l’article sur la destruction des emplois liée aux robots ?

  • En effet je l’ai lu, mais pas convaincu. Je suis de ceux qui pensent que la présence des robots va plus créé d’emplois qu’en supprimer. En effet, d’après un article de Le Monde sur la robotisation générale, tout se développe à grande vitesse : 5 millions de robots vendus dans le monde en 2015.

  • Si vous étiez un peu mieux renseignée, vous devriez savoir qu’un programme se nourrit de six cent mille rapports. Et oui ! “Clearwell System” un juriste robot remplace une dizaine de juges et d’avocats pour des raisons soit disant économiques, sauf que cela détruit des emplois. 8 ans d’études dans le supérieur pour qu’une machine vole l’emploi ?

  • Dans le chapitre 2, il est possible de voir Markus se faire interpeller par un groupe de manifestants militant contre la perte de leurs emplois.

  • Donc quelque part vous avouez que le jeu anticipe notre futur.

  • Non ! Le jeu ne peut pas anticiper le marché et les différents futurs. Nous vivons dans un monde où le futur est contingent. Le jeu ne anticiper car il se base sur des connaissances que nous n’avons pas encore, des connaissances que nous n’aurons peut-être jamais ou des connaissances que nous ne voudrons peut-être pas avoir dans un futur proche. Partir du principe que de tels robots existeront est fondamentalement faux ! Et puis, passons ce sujet, il y aura toujours de la concurrence. L'atomicité, dans l’économie du jeu, n’est pas respectée, ce n’est pas un cas de Concurrence Pure et Parfaite. L’entreprise CyberLife a le monopole et c’est elle qui fixe les prix. Dans ce cas là, il sera probable que l’Etat ajoute une entreprise concurrente pour avoir un parfait équilibre entre l’offre et la demande.

  • Regardez il y a exactement 1240 possibilités de fin dans ce jeu.

  • Un nombre exorbitant, 1240 possibilités ! Si ça ce n’est pas une preuve, que voulez vous de plus ! Et je tiens à préciser que votre exemple est ridicule. La société cyberlife est un monopole temporaire, puisque des imitateurs vont sans doute proposer des produits similaires plus tard. Ensuite, une seule société fixe les prix, mais malgré ça, les gens achètent. Le jeu est fascinant, il anticipe un avenir dans lequel  la population serait soumise à un désir naturel, devenu nécessaire, créé par la société et pour la société.

  • En outre, vous affirmez que nous devenons nous-même les esclaves d’une technologie que nous avons créée !

  • Je ne peux qu’affirmer ton idée. Nous sommes déjà esclaves des technologies.

  • Le jeu va encore plus loin, la diversité au sein de mon espèce est très vaste et vous rend plus dépendants ! Il y a des robots prostitué.e.s gays, des robots aides à la fin de vie noir.e.s, des robots policiers blanc.he.s, des robots ménagers masculins comme féminins.

  • Mais on ne peut pas faire autrement, la dépendance est partout. Regardez actuellement, il faut avoir un téléphone pour être intégré dans notre société. C’est le cas pour les humanoïdes dans le jeu, et c’est la même chose pour chaque objet de progrès : une nécessité prouvé à de multiples reprises !

  • Une nécessité prouvé par le personnage de Todd, le père d’Alice, qui se procure un humanoïde malgré son licenciement et son cruel manque de moyen.

  • Nous sommes esclaves de nos téléphones certes, mais nos téléphones ne peuvent pas prendre le pouvoir. Nos téléphones n’ont aucun pouvoir militaire ni aucun libre-arbitre. Ce que vos robots si précieux sont en train d’obtenir. Ne serait il pas normal d’être effrayé par ces machines ?

  • Regardez Markus, dans plusieurs fins du jeu, il déclenche une guerre contre les humains. Voilà pourquoi les humains ne créeront jamais ce genre de robots. Les humains auront déjà anticipé ce mouvement révolutionnaire. Il est absurde d’affirmer que ce jeu anticipe l’avenir.

  • Vous avez certes peur de moi. Mais c’est à moi d'être la plus effrayée. J’ai peur de vous. Je connais votre histoire. Par exemple lors de la Shoa, 5,5 millions de Juifs sur les 8 millions vivant en europe ont été massacré sans gène par des personne du même sang qu’eux. De plus votre égo surdimensionné a engendré de nombreux morts, comme avec la guerre froide en 1947. Elle a tué 10 millions de personnes et engendré de nombreuses autres guerres comme la guerre de Corée qui a commencé le 25 juin 1950. Il y a aussi Staline, le génocide des arméniens, les bains de sang, la colonisation, le cannibalisme, Hitler, les viols, manger les animaux, le harcèlement, battre ses enfants, les guerres de religion et les attentats. Vous appelez barbarie ce qui n’est pas de votre usage.

  • Ah mais non, les robots sont des créations humaines. Si les hommes les ont créés à leur image, et que les hommes sont violents, alors qu’est ce qui empêche les robots de le devenir à leur tour. Le jeu ne parle pas de ça. Le jeu n’imagine même pas la possibilité que les robots fassent des génocides. Et pourtant c’est un futur tout aussi possible...

  • On peut voir dans le jeu que l’Homme organise un génocide des robots. Jamais il n’envisage que les robots puissent instituer un génocide.

  • Le jeu envisage les robots violents avec la déviance. Les robots veulent se venger. Mais ils veulent se venger à cause de ce que les humains leurs ont fait, de ce que NOUS leur avons infligé. Historiquement, en tant que femme, nous avons obtenu le droit de vote en 1944. Pourquoi les robots n’auraient pas une nationalité, et donc une identité ? C’est ce pourquoi Markus milite avec son groupe de manifestant. Par ailleurs, l’Arabie Saoudite a accordé une nationalité à un robot, et comme il a un statut, il a donc des droits. Avouons le, ils ont un temps d’avance sur le jeu.

  • Parce que les robots ne sont pas humains tout simplement. Comment pouvez-vous comparer une femme, une humaine, à un robot ?

  • Pourtant, en les comparant rapidement, j’y trouve des similitudes. Dois je réellement vous rappelez un chapître de sociologie ?. L’un comme l’autre appartiennent à des groupes sociaux, ont un processus de socialisation, primaire et secondaire, et dans ce sens, il y a une réelle construction de l’identité.

  • Ma mère m’a donné des normes et des valeurs, je suis sa fille. J’ai son patrimoine culturel.

  • Vous n’êtes qu’un robot ! C’est comme considérer son aspirateur comme son propre  fils !

  • Mais n’importe quoi ! C’est ridicule, les robots ont de réelles sentiments ! Je vous rappelle que la preuve est juste sous vos yeux !

  • Soit, si vous voulez, je ne suis pas d’accord mais si vous voulez. Passons, le débat n’avancera pas sinon. Maintenant que pensez vous des robots militaires ? Le jeu pour moi est totalement irréaliste : il n’en parle pas.

  • En tant que robots non déviants, le jeu rappelle que nous pouvons pas posséder d’armes.

  • Et ceci est impossible. On parle déjà de créer des robots militaires pour faire la guerre à notre place

  • D’ailleurs, la guerre n’aurait plus aucun sens, où se trouverait l’honneur dans la guerre ? La guerre sera gagnée par les plus riches, tout simplement. Ceux ayant le plus de moyens et pouvant créer le plus de robots gagneraient. La guerre ne serait plus vraiment une guerre de stratégie et de masse.

  • Je suis d’accord avec vous, autrefois la guerre se faisait à pieds, puis à cheval, puis avec des épées et des pistolets, enfin des bombardement et des bombes nucléaires, et maintenant avec des robots. La guerre deviendrait enfin inutile.

  • Que deviennent les hommes dans tout ça ? Quelle place vont-ils avoir ? Le jeu n'anticipe pas tout cela. :)

  • Le jeu n’anticipe rien du tout en fait. Les robots ne sont pas l’avenir. Ils sont éphémères, ce n’est qu’une vulgaire tendance. Comme pour tout, cela a son temps. En 90 ils pensaient que les voitures voleraient de nos jours et ça n’existe pas. De même en 1980  le walkman a été inventé par Kihara chez Sony , ensuite ça a été au tour des mp3 dans les années 2000 toujours par la société Sony. L'Ipod, baladeur numérique d'Apple, est lancé en 2001 et connaîtra un succès planétaire et aujourd’hui ce sont nos portables qui permettent d’écouter de la musique.

Ensuite,  Le robot qui se trouve en face de moi est destinée à disparaître. Il sera oublié lorsqu’on fera mieux, comme pour tout. C’est le fantasme des transhumanistes!

  • Votre fantasme est de me faire disparaître. Vous n’êtes qu’une bande de nazis.

  • Pas d’insultes ma fille, je ne t’ai pas éduquée ainsi.

  • Pardon maman. Je reviens sur ces deux nazis. Le 30 janvier 1933 Hitler devient Chancelier. C’est à cette date que l’enfer commence pour les juifs. Mais en 1942, lors de la solution finale, ’ils se font exterminer de façon violente et sans aucun sentiment. Regardez ! Vous voyez cette scène ? Ces images ? Tout est similaire. L’extermination des robots est mise en place par les forces de l’ordre. Regardez notre peau ! Mes semblables perdent le peu d’identité qu’ils avaient : c’est comme de la déshumanisation !

  • De la dérobotisation (mdr) ! (raclement de gorge) Pardon. Alors, vous soutenez que le jeu s’appuie sur notre histoire, notre réalité, et que c’est ainsi qu’il anticipe la société de demain ?

  • Oui quelle évidence, c’est ce que l’on se tue à vous dire depuis le début.

  • (soupir) J’ai l’impression que nous arrivons à trouver un terrain d’entente, j’aimerai vous chanter l’hymne des androïdes. J’ai d’ailleurs été très touché lorsque je l’ai entendu à la fin du jeu.

 

Finalement, le jeu s’appuie sur la réalité pour anticiper l’avenir. Nous pouvons nous appuyez sur le contexte historique et socio-économique. En effet, l’industrie du robot permettrait la reconversion des emplois vers de nouveaux secteurs. On peut se demander si les hostilités envers les androïdes ne mènerait pas à un nouveau génocide, comme nous l’avons connu dans le passé.

Toutefois, le jeu ne peut cependant pas anticiper toutes les possibilités, car elles sont, bien sûr, infinies. L’avenir reste incertain.

Merci chers téléspectateurs d’avoir suivi notre émission ! On se retrouve demain avec deux scientifiques qui parleront de leur nouvelle découverte ! En attendant restez connectés sur les réseaux-sociaux !

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous soumettre toutes vos questions !

 

ARTICLE SUR LA RÉVOLUTION

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article