Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UVC

Le meilleur moyen de connaitre le monde c'est en l'écoutant.

Mer d'Aral

Mer d'Aral

Qu'est ce que la mer d'Aral ?

La mer d'Aral est une ancienne mer asséchée située entre le Kazakhstan et l'Ouzbékistan. Elle était autrefois couverte d'îles, faisait plus de 65 000 km² et pouvait atteindre 70 mètres de profondeur, étant donc une des plus grandes mers intérieures au monde. 

Début de la catastrophe écologique

En 1918, les soviétiques (de la république socialiste fédérative soviétique de Russie) décidèrent de détourner le cour du fleuve principal irriguant la mer afin de faire pousser du riz et du coton en Ouzbékistan. 

Intensification des cultures

En 1960, pour suivre le cour de la mondialisation, les soviétiques décidèrent qu'il était temps d'intensifier la culture du coton. Les fleuves furent presque entièrement détournés et environ 60 km3 d'eau furent détournés chaque année.

Perte de surface

Depuis 1960 la mer a perdu 75% de sa surface et 90% de son volume et elle est devenue de plus en plus concentrée en sel. Cela a eu pour conséquence d'augmenter sa salinité et de faire disparaître peu à peu les différentes espèces marines installées dans la mer 5000 ans auparavant. 

Evolution de la mer

Evolution de la mer

Les bateaux de pêches ne pouvant plus naviguer ont fini par devenir des épaves reposant dans le sable. 

La catastrophe se répand ?

Lorsque la mer s'est asséchée, le sel présent dans celle-ci c'est retrouvé déposé au sol. Avec le vent, il s'est envolé pour aller se déposer plus loin détruisant ainsi la végétation aux abords.

Cette salinisation extrême a aussi favorisé le développement de pathologies souvent mortelles pour les populations exposées.

Séparation de la mer

En s'asséchant la mer s'est séparée en deux et a formée la Grande mer et la Petite mer.

Travaux d'aménagement

La Banque Mondiale et le gouvernement kazakh ont financé la construction d'une digue pour préserver la mer en 2005. En quelques années, le niveau de la mer a considérablement augmenté (de 24 mètres !).

Risque pour les espèces

Toutefois, la Grande mer étant extrement salée, la vie ne peut pas y survivre et si les mers se rejoignent à nouveau les espèces vivant dans la Petite mer pourraient en mourir.

Futurs aménagements

Les villages devenus des hameaux recommencent peu à peu a construire.

La Banque et le gouvernement prévoient de restaurer les forêts détruites par le sel afin de lutter contre la désertification et de faire augmenter à nouveau le niveau de la mer.

De nouvelles espèces de poisson seront aussi introduites dans la mer et quelques peuples peuvent de nouveau survivre en se nourrissant de la pêche, tout comme les animaux vivant dans les environs, ce qui va avoir pour conséquence d'augmenter le nombre d'espèces présentes.

Prêts à la pêche de masse ?

Une entreprise Coréenne contrastant avec la pauvreté des habitations à proximité à l'intention d'ouvrir les portes d'une conserverie de poisson. Elle a l'intention d'attendre que les poissons se reproduisent dans la Petite mer avant de les pêcher en masse afin de pouvoir les vendre aux occidentaux.

Catastrophes bactériologiques à venir ?

Les soviétiques utilisaient autrefois une île située dans la Grande mer afin de tester des armes bactériologiques telles que l'Anthrax, la peste bubonique ou la variole. De nombreux fûts d'Anthrax, une des bactéries évoluées des plus contagieuses et mortelles au monde, furent enterrés sur l'île. Un accord a donc été passé afin d'interdire l'accès à l'île.

N'oubliez pas de vous abonner au blog pour lire les prochains articles et partagez l'article si ils vous a aidé.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour dire vos impressions.

​Envoyez moi vos poésies vos contes, vos histoires, ou tout ce que vous aimeriez publier à l'adresse email suivante:

​vos.temoignages@hotmail.com

Demandez moi aussi si vous avez un talent (photo, musique, construction) et que vous voulez le partager, j'adore faire des coups de pubs, l'article sera en moyenne vu par 5000 personnes.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shana 02/04/2020 15:34

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.

Amandine Rossato 27/04/2020 03:07

merci beaucoup ! je vais voir oui