Les mesures prises par le gouvernement Canadien ont déplu à la population. Les camionneurs se sont notamment occupés de bloquer la route. Le Premier ministre a été déplacé dans un lieu resté secret pour rester en sécurité.

Justin Trudeau dans la tourmente avec les manifestations à son encontre © AFP

Justin Trudeau dans la tourmente avec les manifestations à son encontre © AFP

De larges manifestations ont eu lieu autour du parlement canadien ce week-end depuis samedi 29 janvier, après les annonces de Justin Trudeau. Le premier ministre Canadien a annoncé des restrictions pour les déplacements nécessitant de franchir la frontière. Les camionneurs sont les plus touchés par cette mesure les empêchant de travailler convenablement.

 

Rentrée parlementaire difficile

Lundi 31 janvier correspond à la rentrée du parlement. Cependant, l’accès au site reste compromis et dangereux. Les manifestants ont assuré vouloir rester sur place. Les parlementaires pourraient travailler à distance, une pratique courante pour les élus à Ottawa. Justin Trudeau devrait attendre que la situation se décante au cours de la semaine pour prendre la parole.

 

Benoît Lesaulnier

Retour à l'accueil