Sur les côtes françaises et britanniques, les jours se suivent et se ressemblent pour les forces de l’ordre. Des centaines de migrants prennent la mer avec l'espoir de rallier la Grande-Bretagne mais se heurtent aux dangereux obstacles, parfois mortels.

Opération sauvetage des migrants, mis en danger sur les embarcations

Opération sauvetage des migrants, mis en danger sur les embarcations

Ce mois de septembre, 994 sauvetages de migrants ont été effectués entre les côtes françaises et celles du Royaume-Uni. Ce chiffre serait deux fois plus élevé que le mois précédent et incomparable à ceux des années précédentes. 

 

Les populations divisées par les traversées

Malgré cela, ils sont également plus nombreux à mettre le pied sur les terres anglaises. Marguerite Combes, coordinatrice Calais chez Utopia56, explique à France 3  : "Le phénomène vient du fait que les passages par camions ou tunnel sont devenus trop compliqués, la frontière est militarisée. Donc les exilés sont poussés vers des voies plus risquées et plus coûteuses, par la mer".

Ces traversées divisent, comme toujours, les citoyens français et britanniques. Le Sud-Est de l’Angleterre est une “terre de refuge en plein doute” selon un article de FranceInfo sur le sujet. Il est alors expliqué que certains habitants manquaient véritablement de respect aux migrants venant d’arriver.

Retour à l'accueil